En Tunisie, les rappeurs expriment les inquiétudes de la jeunesse et ses revendications. Ils sont aussi sous haute surveillance. 

 
 
La France ne veut plus avoir l’image d’un gouvernement qui négocie avec des terroristes dont les prétentions sont de plus en plus jusqu’au-boutistes.
Les plaintes ont été déposées par une association de victimes présumées du Mediator. Leur avocat espère que “l’ouverture d’une information judiciaire” interviendra rapidement.
D’après des documents judiciaires auxquels “Le Monde” a eu accès, le juge tahitien Jean-François Redonnet a cherché à établir l’existence de liens financiers inavouables entre l’ancien président français et Gaston Flosse.

Deixe uma resposta

O seu endereço de e-mail não será publicado. Campos obrigatórios são marcados com *